Quelques indicateurs de santé chez les aînés

30/04/2012 13:19

En guise de conclusion, le rapport rapporte que:

À partir des données de l’EQSP 2008, la présente publication expose de façon succincte quelques caractéristiques et indicateurs de santé et de bien-être des aînés vivant en ménage privé. Ces résultats fournissent, entre autres, l’occasion de montrer que le groupe des aînés n’est pas homogène et qu’il importe le plus souvent de le diviser en groupes, à savoir les 65-74 ans et les 75 ans et plus dans le cas présent.


Être une personne âgée au Québec, c’est souvent être une femme et vivre seul, une situation davantage observée chez les femmes de 75 ans et plus. Les personnes faiblement scolarisées sont aussi davantage représentées parmi les aînés que chez les plus jeunes. Soulignons également que la proportion des aînés s’estimant pauvres ou très pauvres (12 %) est inférieure à celle des aînés se retrouvant dans la catégorie des plus faibles revenus (34 %). Cet écart, de plus de 20 points de pourcentage, entre le revenu objectif des aînés et la perception de leur situation financière peut traduire diverses situations, depuis la présence de besoins financiers moindres jusqu’à l’expression d’un niveau de contentement plus facilement atteint que dans les groupes plus jeunes.

 

Quoique la vaste majorité des aînés ait une perception positive de leur santé, il reste que près de 20 % d’entre eux sont d’un autre avis, particulièrement ceux de 75 ans et plus. Également, il est réjouissant de constater que plus de 90 % des aînés sont satisfaits de leur vie sociale. Il faut aussi mentionner que près d’une personne âgée sur cinq se situe au niveau élevé de l’indice de détresse psychologique, la proportion étant plus élevée chez les aînés de 75 ans et plus.


Tous ces résultats révèlent que la situation vécue chez les aînés quant à ces indicateurs de santé et de bien-être est hétérogène, celle-ci étant moins favorable chez les aînés de 75 ans et plus. Les données de l’EQSP 2008 indiquent également sur ce plan une différence selon le sexe, au désavantage des femmes.


Le portrait présenté ici met aussi en évidence certaines caractéristiques chez les aînés ayant soit une perception négative de leur santé, une insatisfaction à l’égard de leur vie sociale ou une détresse psychologique de niveau élevé : être faiblement scolarisé, être défavorisé sur le plan économique ou se percevoir comme tel, vivre seul, avoir fumé et être obèse ou avoir un poids insuffisant. Également, les résultats soulèvent la présence d’interrelations entre les indicateurs de santé et de bien-être retenus; on observe notamment que la perception de la santé chez les aînés est liée à la satisfaction à l’égard de leur vie sociale et à la détresse psychologique.

 

Dans un contexte où les personnes âgées veulent demeurer dans leur milieu de vie naturel le plus longtemps possible, l’adaptation du système de soins aux besoins en santé et aux attentes des aînés est à poursuivre. À cet égard, le développement en matière de soins et de soutien à domicile est à poursuivre sans négliger pour autant les soins en institution.


Dans un contexte également où la participation des personnes dans la gestion de leurs problèmes de santé est préconisée, certaines caractéristiques des aînés soulèvent présentement des défis quant à l’offre de soins qui leur est destinée; mentionnons, par exemple, leur plus faible niveau de scolarité, en particulier chez les aînés les plus âgés.

 

 

 

Rechercher dans le site

Contact

Conférence des Tables régionales de concertation des aînés du Québec (CTRCAQ) 2120, rue Boivin, local 113
Québec (Qc)
G1V 1N7
418-614-0999