Pour mieux vieillir chez soi

21/08/2012 10:38

Source: CNW Telbec / le 21 août 2012 / 10:35 / MONTRÉAL

 

Un gouvernement libéral soutiendra davantage les proches aidants et les familles qui font le choix de vivre dans une maison intergénérationnelle


Dans la foulée du lancement de la politique Vieillir et vivre ensemble, le chef du Parti libéral du Québec et premier ministre, Jean Charest, présente aux familles du Québec, en cette 21e journée de la campagne électorale, deux engagements qui permettront à nos aînés de vivre le plus longtemps possible chez eux.

 

Les proches aidants pourront bénéficier d'un soutien financier plus important avec la majoration de 1000 $ du crédit d'impôt remboursable auquel ils ont droit chaque année. De plus, les familles qui font l'acquisition d'une maison intergénérationnelle ou qui rénovent une propriété afin de la transformer en maison intergénérationnelle pourront bénéficier, dès le prochain budget, d'un prêt sans intérêt de 10 000 $, remboursable graduellement après 10 ans, pour pouvoir réaliser leur projet.


Augmenter le soutien financier aux proches aidants
Parce que le rôle des proches apportant un soutien aux aînés est primordial pour leur bien-être et parce qu'il faut valoriser ce rôle dans notre société, les proches aidants pourront bénéficier d'un crédit d'impôt majoré de 1000 $ par année au cours d'un prochain mandat d'un gouvernement libéral.


« Nous avons posé au cours des dernières années plusieurs gestes concrets pour soutenir nos aînés. La politique Vieillir et vivre ensemble, laquelle comporte des investissements totaux de plus de 2,7 milliards de dollars, constituait déjà une réponse significative pour mieux répondre aux besoins des aînés en augmentant les montants accordés au soutien à domicile et pour favoriser un vieillissement actif. Nous réitérons aujourd'hui l'importance que nous accordons à l'amélioration du quotidien de nos aînés et de leur famille », a souligné le chef du Parti libéral du Québec.


Avec la bonification de l'aide accordée aux proches parents et aux conjoints des aînés qui ne peuvent vivre seuls, nous souhaitons encourager les gens à s'occuper d'une personne aînée ou handicapée plutôt que de la placer dans une institution publique. Cette bonification de près de 56 millions de dollars pour les conjoints et les proches aidants portera l'aide fiscale pour les aidants naturels à plus de 110 millions de dollars annuellement.


Favoriser l'essor des maisons intergénérationnelles
Dans le contexte démographique actuel, nous décidons d'investir pour assurer aux personnes aînées des milieux de vie sains, sécuritaires et abordables dans leur communauté. Demeurer chez eux le plus longtemps possible, dans le même habitat ou dans leur communauté constitue le premier choix pour la majorité de nos aînés.


Nous faisons donc le choix de soutenir les familles qui font l'acquisition d'une maison intergénérationnelle ou qui rénovent une propriété afin de la transformer en maison intergénérationnelle, avec la création d'un programme d'octroi de prêt de 10 000 $, sans intérêt, remboursable graduellement après une période de 10 ans.


« Les familles qui souhaitent mener à terme leur projet de maison intergénérationnelle bénéficient d'un nouvel outil pour faciliter la réalisation de leurs ambitions. Il s'agit d'une mesure concrète qui va permettre à des personnes aînées de réaliser leur choix, soit de demeurer plus longtemps dans leur maison, en sécurité, entourées des gens qu'elles aiment. Avec de tels engagements, le Parti libéral du Québec démontre une fois de plus que le bien-être des familles québécoises est au cœur de ses priorités », a conclu le premier ministre.


SOURCE : PARTI LIBERAL DU QUEBEC


Renseignements :
Michel Rochette
Directeur des communications
Parti libéral du Québec
514 288-4364


 

 

Conférence des Tables régionales de concertation des aînés du Québec

Rechercher dans le site

Contact

Conférence des Tables régionales de concertation des aînés du Québec (CTRCAQ) 2120, rue Boivin, local 113
Québec (Qc)
G1V 1N7
418-614-0999