Le Parti Québécois répond à l'AQESSS

31/08/2012 08:52

Source: AQESSS / le 27 août 2012


Le 8 août dernier, l'AQESSS écrivait aux chefs des principaux partis politiques aspirant à former le prochain gouvernement du Québec.  Le 24 août, l'Association recevait une réponse du Parti Québécois.


Dans cette lettre, nous leur demandions de préciser de quelles façons ils entendent améliorer l'accès, développer les services à domicile, garantir le financement, protéger les services et hausser la performance du réseau de la santé et des services sociaux, y compris celle des médecins.


En début de semaine dernière, nous avions reçu la réponse de l'équipe d'Option nationale.

Nous publierons sur notre site Internet, dès que reçues, les réponses de la Coalition Avenir Québec, du Parti Libéral et de Québec Solidaire.


Voici la réponse du Parti Québécois


Monsieur le Président,
Madame la Directrice générale,


Au nom de la chef du Parti Québécois, Pauline Marois, je donne suite à votre lettre du 8 août dernier.


Depuis longtemps déjà, le Parti Québécois s'engage à mettre l'accent sur le développement et l'organisation de la première ligne en santé.  À cet égard, notre engagement est de s'assurer que chaque famille du Québec ait accès à un médecin de famille et à une équipe de professionnels de la santé, constituée notamment d'intervenants psychosociaux, de nutritionnistes, d'inhalothérapeutes.  Ici, le concept d'équipe de professionnels de la santé est important.  Nous sommes d'avis que cette équipe jouera un rôle important auprès du médecin de famille afin de prendre en charge plus de patients et de relever le défi des maladies chroniques et en santé mentale.  De plus, nous devons améliorer le lien entre le médecin de première ligne et le pharmacien communautaire.


De plus, l'un des principaux problèmes dans nos hôpitaux est que nous nous retrouvons avec des lits de courte durée occupés par des personnes en attente d'hébergement ou de soins dans la communauté.  C'est pourquoi nous devons, d'ici cinq ans, investir massivement dans les soins à domicile.  Il s'agir de la pierre angulaire de notre programme en matière de santé.


En ce qui a trait à la question du financement, nous avons d'importants défis à relever.  Tout d'abord, nous croyons que ce sont les impôts des contribuables qui doivent payer pour notre système de santé.  Nous croyons également à l'amélioration de la performance et de la productivité afin de faire face au défi du financement à moyen et long terme de notre système de santé et de services sociaux.


D'ailleurs, en ce qui a trait à la performance, nous avons regardé avec beaucoup d'intérêt vos travaux concernant la chaîne logistique dans les établissements.  Tout comme vous, nous sommes d'avis que des gains peuvent être réalisés à ce niveau.  Qui plus est, nous devons une fois pour toutes clarifier les rôles de chacun des paliers de gouvernance dans le réseau de la santé et des services sociaux.  Actuellement, les dédoublements, les « zones grises » ont pour conséquence une augmentation de la bureaucratie.  Celle-ci coûte chère aux Québécois.  Le Parti québécois est également d'avis que nous devons donner plus d'autonomie aux établissements de santé et revoir le mode de financement des établissements.


Je vous invite également à consulter notre plateforme électorale.  Le 4 septembre prochain, la population choisira la direction que doit prendre le Québec.  Le projet que propose notre parti permettra à tous les Québécois de reprendre le contrôle de leur avenir au sein d'une société meilleure, plus riche et plus juste.


Veuillez agréer, Monsieur le Président, Madame la Directrice générale, l'expression de mes sentiments les meilleurs.


Martin Caillé
Directeur du contenu
Campagne électorale 2012

 

 

 

Conférence des Tables régionales de concertation des aînés du Québec

Rechercher dans le site

Contact

Conférence des Tables régionales de concertation des aînés du Québec (CTRCAQ) 2120, rue Boivin, local 113
Québec (Qc)
G1V 1N7
418-614-0999