La Coalition Avenir Québec s’assurera que cessent les abus faits aux aînés.

21/08/2012 14:09

Source: Coalition Avenir Québec / le 13 août 2012 / Québec

 

Un gouvernement de la Coalition Avenir Québec entend privilégier les soins à domicile plutôt que l’hébergement en institution pour nos aînés en perte d’autonomie.

 

Telle est l’orientation annoncée par le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, en matière de soins aux aînés en perte d’autonomie.

« On redoute tous le moment où on perdra notre autonomie, a dit M. Legault. La plupart d’entre nous souhaitons repousser le plus loin possible le moment d’abandonner notre foyer. Un gouvernement de la Coalition Avenir Québec fera en sorte que les gens puissent demeurer dans leur maison ou leur logement aussi longtemps que leur santé le leur permettra. »

 

Une telle approche a non seulement un impact fondamental sur la qualité de vie des aînés, mais elle est aussi économiquement avantageuse. Pour un niveau de soins égal, il en coûte en effet bien moins cher à la société de maintenir quelqu’un dans le confort de son foyer que de l’héberger dans un établissement de soins de longue durée.

 

Un gouvernement de la Coalition Avenir Québec adoptera aussi plusieurs mesures pour améliorer les soins dans les établissements d’hébergement et s’assurer que cessent les abus faits aux aînés.

 

Il mettra notamment en place des mesures pour assurer que leurs dirigeants soient pleinement imputables de la qualité des soins qui y sont prodigués, en plus d’accroître la fréquence des inspections et s’assurer de rendre disponibles des mécanismes efficaces de formation pour toute personne intervenant auprès des aînés.

Un poste d’ombudsman des personnes âgées sera créé, de même qu’un centre de référence afin d’aider les aînés à faire valoir leurs droits. Enfin, la déclaration de revenus sera simplifiée pour les personnes âgées de 65 ans et plus.

 

« Les soins de piètre qualité offerts aux aînés en perte d’autonomie sont des réalités que les Québécois ne peuvent plus tolérer. Voilà pourquoi un gouvernement de la Coalition Avenir Québec donnera un important coup de barre pour assurer une meilleure qualité de vie aux aînés et le respect de leurs droits. » estime M. Legault.

 

Jean-Bernard Villemaire, coordonnateur relations médias

Renseignements : Jean-François Del Torchio

jfdeltorchio@coalitionavenirquebec.org

(514) 742-4342

 

 


Conférence des Tables régionales de concertation des aînés du Québec

Rechercher dans le site

Contact

Conférence des Tables régionales de concertation des aînés du Québec (CTRCAQ) 2120, rue Boivin, local 113
Québec (Qc)
G1V 1N7
418-614-0999