G-15

REGROUPEMENT DES ASSOCIATIONS ET ORGANISMES NATIONAUX D'AÎNÉS ET DE RETRAITÉS (G-15 des aînés)

 

CADRE DE FONCTIONNEMENT

Préambule

Attendu que dans le contexte des changements démographiques actuels du Québec, il est juste et opportun que les personnes aînées occupent toute la place qui leur revient dans la société et qu'à cet effet les associations et organismes d'aînés et de retraités parmi les plus représentatifs de ces personnes, se constituent en groupe de concertation désigné sous le nom de G-15 des aînés.

Attendu que les membres du G-15 des aînés considèrent qu'il est important pour le mieux-être des personnes aînées du Québec, que des associations et des organismes d'envergure nationale, qui les représentent ou qui entretiennent des liens permanents avec elles, se rencontrent de temps à autre pour discuter des enjeux et questions qui les concernent.

 

Objectifs et fonctionnement

Les membres conviennent que les dirigeants et dirigeantes d'associations et d'organismes d'aînés du Québec, œuvrant au plan national, se réunissent occasionnellement, pour décider, en consensus, d'orientations ou d'actions à entreprendre.

Les principaux objectifs sont de permettre :

 

  • l'échange d'information entre les membres

  • le partage des expertises et des expériences des membres

  • la recherche de consensus sur des enjeux particuliers liés au mieux-être des personnes aînées;

  • la valorisation de l'image des personnes aînées dans la société;

  • le développement de la capacité, comme groupe, d'influencer les décideurs;

  • la reconnaissance publique de la contribution socioéconomique des personnes aînées;

  • l'information sur tous programmes, travaux, projets, etc. liés à la condition des aînés.

 

Les conditions d'admission

  • Le groupe des associations et organismes nationaux d'aînés et de retraités (G15 des aînés) doit limiter la représentation à 20 associations ou regroupements.

  • Ce nombre devrait être réparti comme suit : 12 associations de retraités (membres individuels) et 8 regroupements qui offrent des services aux aînés. Parmi ces 8 regroupements, deux regroupements ou plus ne peuvent être représentés dès lors qu'ils offrent le même type de services.

 

Pourra faire partie du G-15, une association ou un regroupement doit respecter l'ensemble des critères suivants

  • Être une association ou un organisme qui représente des personnes aînées ou qui est en lien continu avec elles et qui participe à la promotion des droits et des intérêts de ces personnes ainsi qu'à leur participation à la vie collective

  • Être un organisme d'envergure nationale qui dispense ses services ou tient ses activités sur l'ensemble du territoire québécois;

  • Être représenté à, au moins, 8 tables régionales de concertation des aînés;

  • Être accepté par les autres membres du groupe.

 

Nonobstant ce qui précède, le Réseau d'information des aînés du Québec (RIAQ) et l'Alliance des associations de retraités du Québec, déjà membres du G-15 le 11 septembre 2010 sont réputés être membres du G-15 de plein droit.

 

Nature de la participation de la Conférence des tables régionales de concertation des ainés du Québec

Suite à la disparition du Conseil des aînés du Québec, les membres du G-15 ont mandaté le président de la Conférence des tables afin de négocier avec le Secrétariat aux Aînés le maintien des services antérieurement offerts par le Conseil. Le Secrétariat aux Ainés s’est engagé à fournir gratuitement un lieu de rencontre.

À la demande des membres du G-15 et avec les ressources financières du Secrétariat aux Ainés, la Conférence des tables :

 

  • Procédera à la convocation des rencontres ;

  • Établira le contenu de l'ordre du jour après consultation des membres;

  • Assurera la présidence et l'animation des séances de travail;

Le président de la Conférence, comme tout autre membre du groupe, pourra être désigné par l'assemblée pour agir comme animateur des délibérations du groupe.

  • Veillera à la préparation des dossiers;

Le rôle de la Conférence se limite à reproduire les documents, étant entendu que chaque membre qui inscrit un sujet à l'ordre du jour conserve la responsabilité de la préparation de son propre dossier.

  • Offrira un soutien administratif de base.

Certains travaux de secrétariat pourront être effectués. Toutefois, le personnel professionnel est soumis à un devoir de réserve qui l'empêche de réaliser des recherches, des analyses ou encore, d'établir des positions au bénéfice du groupe.

 

 

Suivi des décisions

  • s'il y a consensus sur une question ou un enjeu, un représentant désigné par le groupe ayant fait consensus, fera les représentations soit auprès des instances responsables, soit auprès des médias ou auprès de la population en général, si c'est le vœu du groupe;

 

  • s'il n'y a pas consensus, chaque association ou chaque organisme membre conserve sa pleine autonomie d'agir seul ou avec d'autres partenaires;

 

  •  lorsqu'il y a consensus, le rôle du représentant désigné par le groupe ayant fait consensus sera :

  • de faire des représentations auprès des instances concernées;
  • de préparer les documents pertinents;
  • de s'assurer d'indiquer dans les documents le nom de toutes les associations membres qui ont adhéré au consensus.

 

 

Composition du groupe

 

Alliance des associations de retraités (AAR)

Association de professionnelles et professionnels retraités du Québec (APRQ)

Association des retraitées et retraités de l’éducation et des autres services publics du Québec (AREQ)

Association nationale des retraités fédéraux (ANRF)

Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR)

Association québécoise des centres communautaires pour aînés (AQCCA)

Association québécoise des retraités(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP)

Conférence des Tables régionales de concertation des aînés (CTRAQ)

Regroupement des Infirmières et Infirmiers retraités (RIIR)

Réseau FADOQ

Réseau d'information des aînés du Québec (RIAQ)

Regroupement des popotes roulantes et autres services alimentaires bénévoles (PRASAB)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Québec, 23 avril 2012

Préparé par Claude Quintin à partir du cadre de fonctionnement antérieur.

Dernière révision : 16-06-2015